Patrimoine - N°115 - Mai/Juin 2013

Chantier naval à Vieux-Boucau

 

La Pinasse boucalaise réalise son rêve de construire une réplique d'embarcation traditionnelle.

Créée en mars 2011, l'association La Pinasse boucalaise a pour objectif la construction d'une pinasse, réplique des anciennes embarcations utilisées par les marins-pêcheurs de Vieux-Boucau (JdP n° 109). Depuis la livraison en décembre dernier d'un abri réalisé et mis à disposition par la municipalité près du courant, le projet prend forme peu à peu.

«En fait, la mise en œuvre a débuté en octobre par le tracé des plans et le débit des grosses pièces de bois, révèle Michel Laboille-Moresmau, président de l'association. A partir du moment où le local a été mis à notre disposition, ont pu avoir lieu les premiers assemblages de la quille, de l'étrave et de l'étambot.» Les mois passant, le chantier (qu'il est possible de visiter tous les vendredis après-midi) avance et la future embarcation se dessine. Il ne reste déjà plus que la dernière planche de bordée à mettre.

«La prochaine étape consistera à poser les membrures en acacia. C'est l'étape la plus longue et la plus pernicieuse...» Le bois, qui vient d'être scié, va être ployé par étuvage, puis les petits tasseaux rivetés au bateau à l'aide de... 3 500 rivets ! «Cela va nous demander un mois de travail.» Si l'association compte quelque 150 adhérents, ils ne sont en effet que quatre à participer régulièrement à la construction.

Viendra ensuite l'installation des bancs, du tillac (plancher), du moteur et des avirons. Et après quelques finitions, la peinture de la coque. Elle sera blanche, avec une bande bleue. Le peintre arcachonnais Bruno Roul Gauffin a réalisé une aquarelle donnant une idée de ce à quoi elle ressemblera cet automne. La mise à l'eau officielle de La Sauvagine, tel est son nom, est en effet prévue le 7 septembre prochain, au cours d'une journée festive. «Une équipe de galériens sera spécialement formée pour éviter de faire des ronds dans l'eau le jour de l'inauguration», promet le président.

 


 

Et après

A partir de 2014, des balades sur le lac, réservées aux adhérents de l'association, seront organisées durant la belle saison. L'abri, dans lequel la pinasse sera entreposée l'hiver, se transformera pour sa part en «espace d'interprétation» sur l'histoire de la pêche. D'ailleurs, pour compléter son exposition, l'association est à la recherche de tout matériel de pêche artisanale et traditionnelle...

Contact 06 80 03 43 00 ou lapinasseboucalaise@gmail.com

 

 

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 



Boutique
6 € N°138
Mars/Avril 2017

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous