Nature - N°95 - Janvier/Février 2010

Courant d'Huchet - La Maison de la réserve en construction

Au bord de l’étang de Léon, la construction de la Maison de la réserve naturelle du courant d’Huchet qui abritera également la maison de la batellerie est en cours de réalisation. Elle devrait pouvoir ouvrir ses portes au public dès le mois d’avril.

sl95-24ar.jpgLe syndicat intercommunal d’aménagement et de gestion de la réserve naturelle du courant d’Huchet, qui regroupe les communes de Moliets-et-Maâ, Léon et Vielle-Saint-Girons, ne dispose pas de bâtiment d’accueil pour le public hormis un chalet situé au bord de l’étang de Léon, ouvert l’été. La réserve naturelle se situant sur une zone particulièrement touristique, la Maison de la réserve actuellement en construction, devrait améliorer l’accueil de ce public souvent en quête d’information.
«Ce sera vraiment un bel outil pour l’accueil et l’information du public, souligne François Faure, conservateur de la réserve naturelle du courant d’Huchet. Il va aussi permettre de faire connaître notre fonction et notre rôle sur le site car les gens nous connaissent peu.» Le courant et la batellerie font partie du paysage mais il vrai que la mission de protection que remplit l’organisme est beaucoup moins populaire. «Le fait de nous regrouper va permettre aux gens de faire le lien et de comprendre qu’ils pénètrent dans un site qui est protégé. On aura une mission supplémentaire d’accueil qui sera plus développée.»

Une charpente impressionnante

sl95-24br.jpg«La charpente, réalisée en pin, est sûrement la partie la plus impressionnante du chantier, observe le conservateur. Elle représente quasiment la moitié du chantier puisque c’est un bâtiment entièrement en bois, original, en forme de bateau renversé.»
A l’intérieur, le bâtiment de 369 m², qui abritera également la maison de la batellerie, est desservi par une rampe principale qui se sépare en deux.
«D’un côté, on va vers les nouveaux locaux des bateliers, ouverts d’avril à septembre, composés d’un bureau d’accueil et d’une remise, détaille François Faure. De l’autre côté, on accède à la Maison de la réserve proprement dite avec les bureaux du syndicat de gestion. Au rez-de-chaussée, on trouvera aussi un point d’accueil à l’entrée avec un espace boutique qui mènera vers un hall d’exposition qui présentera la réserve sous forme de panneaux et de maquettes pour montrer les richesses naturelles et culturelles du site. Au bout, une salle polyvalente servira pour accueillir le public et les scolaires, un outil qui nous manque actuellement. Cette salle permettra aussi de faire des réunions, des conférences… A l’étage, on retrouvera les bureaux des agents administratifs.»

Un chalet à Pichelèbe

Centre névralgique du site, puisque c’est le point de départ de tous les sentiers pédestres de la réserve, le chalet, situé à Pichelèbe et déjà construit, permettra l’accueil saisonnier pour informer le public, assurer les billetteries, prendre les inscriptions pour les visites guidées… Il sera agrémenté d’un espace boutique. Il devrait être ouvert en saison mais aussi pendant les vacances scolaires, une perspective encore à l’étude.
La construction des bâtiments (chalet et Maison de la réserve) atteint 955 225 € financés par le syndicat intercommunal, l’Europe, l’Etat, la Région et le Département.
La Maison de la réserve devrait ouvrir au début de la saison 2010 – fin mars ou début avril –, l’objectif étant de laisser la structure ouverte toute l’année. Actuellement la réserve naturelle emploie cinq permanents et, généralement, deux saisonniers l’été.

Commentaires des internautes
SAINT-PIC Jean Luc - le 06/02/2010 à 17:36
Je ne connais pas le bâtiment de LEON, dont l'usage sera partagé entre les bateliers et la Réserve mais passant par Pichelèbe, je suis allé voir le "chalet". Déception pour moi, j'ai vu sa construction, j'ai crû que c'était une cabane de chantier....
Sincèrement, l'Europe, la Région, le Département dépensent plus de 955000
SAINT-PIC Jean Luc - le 12/12/2010 à 16:33
Nombreux seront ceux qui souhaitent visiter le chalet d'accueil de Pichelèbe, je les en félicite.
Une précision toutefois, le chalet "d'accueil" ne dispose pas de sanitaires ouverts au public! Prenez donc vos dispositions avant d'arriver...
SAINT-PIC - le 12/12/2010 à 16:36
Je n'ai pas encore vérifié l'accessibilité du chalet d'accueil aux handicapés...
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 

Boutique
7.90 € L'île d'Aix vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous