Soorts-Hossegor - N°145 - Mai/Juin 2018

Culture et loisirs à Hossegor

Si tu ne vas pas à Rio…

Tous les ans, chaque école de samba choisit un thème autour duquel va s’articuler son défilé de carnaval. Pour présenter ce thème au public, les auteurs et compositeurs de l’école créent un samba-enredo (au Brésil, samba est masculin) qui va être chanté au moment du défilé, le mot enredo signifiant trame, enchaînement des faits et des éléments qui composent une narration. 

Première interprète féminine à enregistrer un album de sambas-enredo, Ana Guanabara met en valeur, à travers «Enredos», les dimensions mélodique et poétique d’un genre musical qui fait danser la planète entière, s’imposant en premier lieu par son exubérance percussive.

A partir de sambas écoutés dans son enfance à Rio, Ana mène un travail de recherche poussé et compose un répertoire éclatant et inhabituel où grandes et petites écoles de samba sont représentées au summum de leur art. Un répertoire de sambas qui parlent de l’héritage africain et de la culture populaire de son pays d’origine, et par lesquels Ana rend un hommage vibrant à la culture afro-brésilienne.

Le samedi 12 mai à 21h Ana Guanabara investira la chapelle de la plage pour une soirée brésilienne Enredos. Pour ce concert, l’artiste interprétera aussi quelques morceaux du répertoire classique brésilien, tous liés à la thématique afro et populaire, donnant à entendre d’autres rythmes comme l’afoxé, le baião ou le xote. Les excellents musiciens Gabriel Marques (guitare 7 cordes), Nelson Ferreira (guitare 6 cordes, cavaquinho) et Júlio Gonçalves (percussions) l’accompagneront. 

Entrée : 10 €

Photo © Stéphane Herbert


Lire sur la vague revient en juin

La quatrième édition du festival du livre de jeunesse, Lire sur la vague, se tiendra du 6 au 9 juin au Sporting Casino. Sur le thème «Même pas peur», la manifestation proposera des ateliers avec les auteurs et illustrateurs, des jeux et des animations ludiques, des marionnettes géantes, un ping-pong de dessins, du conte, des histoires d’ogres et de sorcières, des dédicaces, des rencontres professionnelles et plein d’autres surprises... Une vingtaine d’auteurs et d’illustrateurs publiés par les éditeurs des groupes Actes Sud, Albin Michel et l’Ecole des loisirs seront présents. Entrée libre


Gros succès pour le face-à-face Suzanne Labatut / Ana Pagola

L’exposition de printemps organisée par la commune a rencontré un vif succès. Sur une idée de Nadine Lartigau, conseillère municipale en charge de la culture, les salons du Sporting Casino proposaient une confrontation bienveillante entre deux portraitistes : Suzanne Labatut et Ana Pagola. La première, née en 1889 à Dax, fut une figure emblématique des années artistiques d’Hossegor. La seconde, née en 1983 à Pampelune (Espagne), a exposé dans de nombreuses villes espagnoles et au Mexique, mais aussi à Hossegor en 2016. «Toutes deux sont irrévérencieuses, très libres et se moquent des convenances, analyse Nadine Lartigau. Mais elles ont la même sensibilité et la volonté de peindre l’âme des gens. Elles se répondent toutes les deux à presque un siècle d’écart comme si elles se connaissaient.»

Touché par ces regards croisés, le maire Xavier Gaudio a remercié les nombreux Hossegoriens qui ont prêté des tableaux de Suzanne Labatut (son œuvre est très dispersée dans des collections privées), rendant ainsi l’exposition possible.

 

 

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 
 

Boutique
16.15 € Les Aravis vus d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous