Loisirs - N°113 - Janvier/Février 2013

L'UTL Côte Sud ouvre ses portes

 

Soucieux de proposer des activités qui n'existent pas sur le territoire, une demi-douzaine de bénévoles soustonnais ont mis sur pied la première Université du temps libre des Landes.

Traditionnellement les Universités du temps libre sont implantées en ville et adossées à une université. Le pari d'une demi-douzaine de bénévoles soustonnais est donc des plus audacieux de proposer une telle structure à l'échelle du territoire de la communauté de communes Maremne Adour Côte Sud. Mais le président Fernand Mainpin y croit. «La zone de la CdC compte quelque 53 000 habitants et sa démographie est en pleine progression. De nouvelles catégories de population s'installent qui apportent avec elles un certain nombre de pratiques antérieures mais ne les retrouvent pas ici.» Il reconnaît que le tissu associatif local est riche et que beaucoup d'activités sont développées dans les communes mais remarque qu'elles sont quasi exclusivement en lien avec le sport ou l'apprentissage de la musique. S'inscrivant en complémentarité de l'offre existante, l'UTL Côte Sud a donc établi une programmation éclectique, largement tournée vers la culture. «Nous espérons que notre programmation soit d'assez haute tenue. Le territoire le mérite. A travers notre action, nous voudrions proposer un même niveau d'activité culturelle que dans une grande agglomération.»

Pour commencer, l'UTL Côte Sud a souhaité installer un cycle de conférences, à raison d'une toutes les six semaines environ. La première s'est déroulée le 20 novembre à la salle de la Mamisèle de Saubrigues. Une quinzaine de jours avant le Téléthon, l'UTL avait invité Laurence Thenot-Herment, présidente de l’AFM-Téléthon (Association française contre les myopathies) et du Généthon, à venir faire le point sur les avancées dans la recherche sur les maladies rares. En janvier, il sera question d'érosion côtière au cours d'une conférence-débat animée par un enseignant-chercheur de l’Ecole d’ingénieurs de Bayonne.

En février, Michèle Bruyère, maître de conférences en économie à l’Université de Toulouse II, membre du conseil scientifique d’ATTAC et de l'association des Economistes attérés, analysera la situation économique de l’Europe et de la France à travers une approche en décalage avec le discours dominant. Dans sa conférence sur «les parenthèses du temps», en mars, le Dr Nadine Theillaumas, psychologue-clinicienne, chargée de cours à Bordeaux II, présentera les diverses manières de vivre des situations de rupture, de les intégrer et de les dépasser. Enfin, en avril ou en mai, c'est la question de la décentralisation qui sera abordée.

Ateliers

A côté de ces conférences, l'UTL Côte Sud propose divers ateliers qui se mettent en place progressivement. Celui de généalogie a débuté le 15 novembre et se réunit tous les quinze jours à la médiathèque de Messanges. Hebdomadaires, les cours de langue (anglais et espagnol) ont lieu depuis le 26 novembre à Angresse et Vieux-Boucau. Un atelier d'écriture, qui se réunira une fois par mois à partir du 17 janvier, propose de revisiter les classiques de la littérature française. En février ou en mars, une demi-journée sera consacrée à un atelier d'œnologie.

Les dates, modalités, lieux et horaires restent à préciser concernant l'organisation d'un atelier de décryptage de l'écriture cinématographique, d'un autre d'apprentissage de la vidéo, et d'un fab lab, «un espace de rencontre, de partage d'expérience et d'apprentissage mutuel en vue de la fabrication assistée par ordinateur d'objets d'usage quotidien», traduit Fernand Mainpin. L'UTL a également en projet un atelier de céramique, un atelier de connaissance des pays et un autre autour du patrimoine.

Art contemporain et littérature

Enfin, l'UTL Côte Sud a mis sur pied deux parcours découverte très intéressants. Le premier consacré à l'art contemporain proposera, une fois par mois à partir du 15 janvier, de partir à la rencontre d'artistes locaux renommés et de lieux emblématiques. Les participants pourront ainsi visiter l'atelier de l'artiste peintre et sculptrice Lydie Arickx à Angresse, rencontrer le photographe soustonnais Nicolas Guionnet, admirer le musée Guggenheim de Bilbao, pénétrer dans l'atelier de l'artiste verrier Xavier Carrère à Soustons, découvrir la danse contemporaine lors de portes ouvertes des ballets Malandin de Biarritz, ou participer à une sieste chorégraphique...

Le second invite à la découverte des maisons d'écrivains en Aquitaine, après avoir étudié leur vie et leur œuvre. Un cycle autour d'Edmond Rostand et de sa villa Arnaga à Cambo-les-Bains se déroulera en mai et juin. Puis c'est une plongée dans l'univers de François Mauriac et sa maison Malagar en Haute-Lande qui sera proposée en septembre et octobre.

 

Renseignements : 06 28 30 85 83 ou utl-landes-cote-sud@sfr.fr

Adhésion à l'UTL : 30 € pour une personne seule, 50 € pour un couple, 10 € pour les personnes non imposables et les moins de 25 ans

 

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 

Boutique
16.15 € Les Aravis vus d'en haut

Commander
18.15 € L'île d'Oléron vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous