Messanges - N°148 - Novembre/Décembre 2018

La dune délivre une nouvelle cuvée Expérience

Pour la deuxième année consécutive, des barriques de Tursan ont été mises à vieillir sous la sable. Le vin, mis en bouteille fin novembre, sera disponible pour les fêtes de fin d’année.

Après dix ans d’arrêt faute de terrain disponible, la Cave des Vignerons Landais avait pu reprendre l’année dernière à Messanges son expérience de faire vieillir ses vins dans des chais de sable (JdP n° 142). Basée sur des faits historiques (au Moyen Age, les tonneaux de Tursan étaient entreposés sous le sable dans l’attente de leur embarquement sur des navires de commerce), cette méthode ancestrale a pu renaître grâce à un partenariat entre les viticulteurs, la commune de Messanges et l’ONF (Office national des forêts).

Le cordon dunaire étant un espace très fragile, il n’était pas question d’enfouir des barriques n’importe où, même au nom de la science et de l’histoire. Mais à Messanges, à l’arrière du Snack de la plage, une partie de la dune n’a jamais été végétalisée car elle sert d’accès aux secours en période estivale. L’ONF a donc accepté que les Vignerons Landais y perpétuent la tradition. En contrepartie, ces derniers financent chaque année une opération de l’ONF (reboisement de parcelles, entretien de la dune…).

Le 1er avril dernier, douze barriques de vin (10 d’AOP Tursan rouge 2015 et 2 d’AOP Tursan blanc 2016) ont été ensablées. Après six mois au bord de l’océan, elles ont été «libérées» le 28 septembre.

Durant cette période, la vinification s’est faite en contact direct avec le sable, sans lumière et avec une température constante entre 15 et 17 degrés. L’hygrométrie a fait le reste... «Les analyses, qui seront réalisées par un laboratoire agréé, nous permettront d’étudier l’impact de cette méthode de vieillissement sur le vin (évolution de la richesse en alcool, acidité, stabilité…)», indique Régis Laporte, œnologue et directeur de la cave. Il est aussi prévu de comparer les résultats avec ceux obtenus en 2017. «Pour le vin blanc, l’année dernière, on avait constaté un apport de souplesse en attaque, légèrement marquée par le bois, accompagnée et compensée par un ensemble fruité et équilibré. Des notes de résine et de pin assez marquées au nez, mentholé. En ce qui concerne le rouge, le nez révélait des saveurs de vanille, de grillé, plus en harmonie que les autres méthodes traditionnelles. En bouche, l’équilibre du vin était nettement changé par rapport à nos élevages traditionnels avec plus de rondeur et de douceur que dans un élevage traditionnel. Le vin qui paraissait “fermé” le jour du désensablement s’est épanoui en bouteille au bout de quelques semaines pour donner un vin expressif et très rond et souple. Globalement, ce mode de vieillissement permet de retrouver des arômes de fruits “sur mûrs”, d’épices, un nez chocolaté, tout en préservant plus longtemps la jeunesse du vin.»

Pour se faire son propre avis, il n’y aura pas longtemps à attendre. Après la mise en bouteille à la fin du mois de novembre, la cuvée Expérience 2018 sera disponible pour les fêtes de fin d’année.

 
Photo © Cave des Vignerons Landais

Et en 2019 ?

Pour la cuvée de l’année prochaine, les Vignerons Landais prévoient de se doter d’enregistreurs de température et d’humidité pour analyser ces deux critères pendant tout la durée du vieillissement. A noter qu’en plus des barriques de vins de Tursan, devrait également être ensablé le vin rouge de la première récolte du vignoble bio en IGP Vins des Sables de l’Océan vendangée cet automne à Messanges.

 

 

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 
 

Boutique
6 € N°143
Janvier/Février 2018

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous