Nature - N°101 - Janvier/Février 2011

Les zones humides à l’honneur

De nombreuses animations grand public seront organisées entre le 29 janvier et le 6 février pour réfléchir au rôle global des forêts dans notre vie.

Le 2 février sera célébrée la Journée mondiale des zones humides. Cette date commémore la signature de la Convention sur les zones humides, le 2 février 1971, dans la ville iranienne de Ramsar, au bord de la mer Caspienne. Chaque année depuis 1997, des organismes gouvernementaux, des organisations non gouvernementales et des groupes de citoyens profitent de l’occasion pour lancer des actions de sensibilisation du public aux valeurs et aux avantages de ces espaces.
L’édition 2011 aura pour thème les zones humides et les forêts. Le secrétariat de Ramsar a proposé ce thème pour réfléchir au rôle global des forêts dans notre vie, l’année 2011 étant déclarée par l’Organisation des Nations unies «Année internationale des forêts». «Biologiquement diverses, les mangroves, forêts de tourbières et forêts marécageuses nous aident à gérer notre eau douce et nous offrent beaucoup d’autres "services" y compris leur rôle vital dans le stockage du carbone, rappelle le secrétariat de Ramsar. Elles sont nos alliées face aux changements climatiques. Or, en dépit de leur utilité, elles sont souvent menacées par le développement, le drainage et la conversion à d’autres utilisations.»
A l’instar de nombreux départements, les Landes participeront à la manifestation à travers différentes animations organisées entre le 29 janvier et le 6 février. La côte sud ne sera pas en reste avec deux opérations prévues à Seignosse et Moliets.
Le 30 janvier, la Réserve naturelle nationale de l’Etang noir proposera une sortie nature baptisée «Zoom en zone humide». Après une courte présentation sur le rôle et l’intérêt des forêts marécageuses en Marensin, les participants partiront pour un rallye photo en zones humides¹.
Le 5 février, ce sera au tour de la Réserve naturelle nationale du courant d’Huchet d’emmener le public «A la découverte des forêts humides du courant d’Huchet». Le courant d’Huchet est un petit fleuve au fonctionnement naturel : lors des fortes pluies, ses eaux montent et inondent les zones constituées essentiellement de forêts marécageuses. Au cours de cette visite, un animateur présentera cette forêt encore naturelle qui abrite une flore et une faune spécifiques à l’image de l’osmonde royale et du vison d'Europe².

¹ Dimanche 30 janvier à 14h au départ de la Maison de la réserve (600 avenue du Parc des sports). Durée : environ 2h30. Gratuit. Ouvert à tout public. Réservation obligatoire avant le 28 janvier. Places limitées à 20 personnes. Renseignements et inscriptions au 05 58 72 85 76
² Samedi 5 février, de 14h30 à 17h au départ de Pichelèbe. Gratuit. Ouvert à tout public. Réservation obligatoire avant le 3 février. Places limitées à 20 personnes. Renseignements et inscriptions au 05 58 48 73 91



40 ans de protection des zones humides


Négocié dans les années 1960 par des pays et des organisations non gouvernementales qui s’inquiétaient de la perte et de la dégradation accélérées des habitats des zones humides pour les oiseaux d’eau migrateurs, le traité a été adopté dans la ville iranienne de Ramsar, en 1971, et est entré en vigueur en 1975.
C’est le plus ancien des accords intergouvernementaux modernes de portée mondiale dans le domaine de l’environnement et il compte, à ce jour, 159 membres qui participent à la gestion de l’eau et des écosystèmes.
Créée, à l’origine, pour préserver les zones humides en tant qu’habitat vital pour les oiseaux d’eau, la Convention de Ramsar est le fer de lance des avancées réalisées depuis quarante ans en matière de conservation et d’utilisation rationnelle de toutes les zones humides, par des actions au niveau local et national et une coopération internationale en vue de maintenir les avantages socio-économiques divers que les zones humides apportent aux peuples du monde entier.
Aujourd’hui, la Convention de Ramsar entretient des relations particulièrement étroites avec cinq organisations internationales non gouvernementales (BirdLife International, International Water Management Institute (IWMI), l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), Wetlands International et WWF International), ainsi que beaucoup d’autres organisations mondiales et régionales du domaine de l’environnement. Elle a signé des accords de collaboration avec la plupart des conventions mondiales de l’environnement et elle est partenaire principal pour la mise en œuvre des activités de la Convention sur la diversité biologique (CDB) relatives aux zones humides.



Ailleurs dans les Landes


29 janvier Découverte des tourbières landaises à Mées. Rens. 05 40 39 49 54
2 février Découverte ornithologique des Saligues de Bordères-Cazères-Renung à Bordères. Rens. 05 58 05 40 40
4 février Comprendre et gérer une zone humide après exploitation en gravière à Habas. Rens. 05 58 76 44 93
5 février Les forêts humides patrimoniales des Landes à Léon. Rens. 05 58 05 40 40
6 février Les forêts galerie et zones humides de Garlande à Luxey. Rens. 05 58 05 40 40
Programme complet sur www.zones-humides.eaufrance.fr

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous