Livres - N°138 - Mars/Avril 2017

Polars au cœur des Landes

Rififi en Chalosse

A Cazalets, petit village des Landes, rien ne va plus. Malgré l’énergie déployée par les gendarmes, le nombre de cambriolages explose, les actes de braconnage au gros gibier se multiplient et comme si cela ne suffisait pas, le jour de l’ouverture de la chasse à la palombe, Jean Argelos, lou ganadère, chasseur bien connu, est retrouvé sans vie au pied de sa palombière. Le capitaine de gendarmerie s’impatiente et le sous-préfet s’irrite pendant que le maire lorgne sur un gisement de gaz de schiste. Morgan et Marcel, l’équipe de choc de la gendarmerie de Cazalets, parviendront-ils à dénouer ces intrigues gasconnes aussi tortueuses que les méandres de l’Adour ? Une chose est sûre, Morgan, en enquêteur très observateur, n’est pas insensible au charme et aux yeux d’Audrey la jolie pharmacienne.

Gendarme à la retraite, Maxbarteam n’a pas son pareil pour faire des Landes une terre de polar sur un ton toujours humoristique et pittoresque. C’est ce qui a fait le succès de son premier roman Balles perdues à Moliets (JdP n° 130). Le voici de retour avec son deuxième polar.

Palombes, Tursan et sale ami, Maxbarteam, éd. Cairn, 272 pages, 11 €

 

Gemmage sanglant

Dans les Landes en 1950, la vie rurale est difficile. Voici que débarquent Gisèle jeune veuve accompagnée de sa belle-fille Hélène. Si Gisèle est acceptée par la communauté d’Ygos-Saint-Saturnin, petit village au cœur de la forêt, il n’en est pas de même pour Hélène, presque adolescente. Les gens la trouvent bizarre. Les plus gentils disent que c’est une arriérée, à cause d’un physique atypique. Les autres y voient le présage de malheurs imminents. Coïncidence troublante : depuis son arrivée, une série de meurtres secouent ce village pourtant si tranquille. Le commissariat de Mont-de-Marsan prend l’affaire en main. L’enquêteur, un homme pragmatique, arrivera-t-il à comprendre ce qui motive cet assassin sans pitié ? Et si la réponse se trouvait dans le passé souvent douloureux de ces villageois apparemment sans histoire ?

Le Sang de la forêt, Serge Tachon, éd. Cairn, 380 pages, 13,50 €

 

Ambiance électrique

Bernard Saramon, physicien plutôt iconoclaste, détient depuis des décennies un lourd secret, abandonné dans le sud de la France par Nikola Tesla. Un inventeur de génie à la réputation sulfureuse malgré ses découvertes fondamentales sur l’électricité, qui, dit-on, servit même de modèle au créateur de Mandrake, la BD des années 30.

La vie tourmentée de Bernard bascule à nouveau lorsque son fils est arrêté à Toulouse. Le Pacte est revenu à la charge. Depuis plus d’un siècle, ses souscripteurs ont toujours surveillé les travaux de Tesla sur l’énergie. Surtout depuis son passage en 1931 au château de Woolsack, près de Mimizan dans les Landes… Au pied du mur, Bernard va devoir se battre avec l’appui d’un flic embarqué presque par hasard dans cette affaire. La rencontre de ce dernier avec l’exécutrice des basses œuvres sera détonante à bien des égards. On ne s’oppose pas impunément aux intérêts du Pacte, surtout quand on détient la clé de l’énergie du futur…

Mandrake ne peut pas mourir, Daniel Contel, éd. Cairn, 340 pages, 13,50 €

 

 

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 

Boutique
18.15 € L'île d'Oléron vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous