Port d'Albret - N°115 - Mai/Juin 2013

Réfection des digues

 

Endommagées par le temps et la tempête de 2009, les deux digues vont être réhabilitées cette année.

2013 sera une année importante pour le Syndicat intercommunal de Port d'Albret (SIPA). Son budget d'investissement s'élève à 1,5 M€. Plusieurs «petites» opérations seront menées. Une porte sera ainsi refaite au barrage de Soustons (57 000 €) ; du matériel dont un tracteur pour nettoyer la plage du lac marin, transporter les algues et effectuer des travaux sur la dune sera acheté pour les salariés (70 000 €) ; et des travaux seront réalisés sur le club house du golf (12 000 €) et sur la piste piétonnière et cyclable reliant le parking de la plage du lac marin, côté Soustons, au barrage (15 000 €).

Mais l'année verra surtout la réhabilitation des digues de l'exutoire du lac marin. Un chantier de 911 000 €. Créés en 1958 pour le premier et dans les années 1970 pour le second, ces ouvrages permettent de canaliser l'exutoire du lac de Port d'Albret, du courant de Soustons et du courant de Moïsan. «Avant que ces digues ne soient construites, l'exutoire n'était pas fixe, rappelle Pierre Froustey, président du SIPA. Il se bouchait et provoquait des inondations car l'eau ne pouvait pas se jeter dans l'océan. A l'époque, les habitants de Soustons et Vieux-Boucau étaient réquisitionnés pour aller dégager le courant à la pelle !»

Tout cela n'est aujourd'hui plus qu'un lointain souvenir. Mais pour ne pas courir le risque de le raviver, les deux digues doivent être refaites. Déjà endommagées par le temps, elles ont terriblement souffert de la tempête Klaus de 2009.

Les travaux de la digue sud (côté Soustons) démarreront donc en mai. Après une interruption à la fin du mois de juin, ils reprendront en septembre pour environ un mois. Pour celle-ci, il s'agit de recharger l'épi en rochers et de consolider la partie en béton qui s'est fissurée. Le coût global s'élève à 400 000 €.

L'intervention sur la digue nord, qui démarrera en septembre, est plus importante. Elle devra être entièrement reconstruite à l'identique, avec les cages en bois qui enserrent les rochers. Quatre mois de chantier seront nécessaires.

Pour des raisons évidentes de sécurité, pendant la durée des travaux, il sera interdit de circuler sur les digues et dans le chenal.

 

 

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous