Capbreton - N°144 - Mars/Avril 2018

Un week-end pour regarder des films avec les oreilles

L’association Mélomanes Côte Sud a choisi le Rio pour organiser un week-end thématique autour de la musique classique, du 13 au 15 avril prochains.

Créée en 2001 à Hossegor et forte de plus de 320 adhérents, l’association Mélomanes Côte Sud s’est donné pour mission de faire découvrir et apprécier la musique classique tout en la sortant de sa connotation trop sérieuse ou ennuyeuse. Une dizaine de fois par an, elle propose ainsi des concerts commentés et des conférences illustrées de nombreux extraits musicaux originaux, accessibles à tout public, qu’il soit averti ou profane.

Pour démocratiser encore plus l’accès à la musique classique, que l’association considère comme une «musique vivante», l’ancien président Daniel Datcharry souhaitait organiser un évènement mêlant musique classique et cinéma. S’il est décédé l’année dernière, son idée n’a pas disparu avec lui. Bernard Casteras, secrétaire général de Mélomanes Côte Sud, a décidé de reprendre le flambeau. «A l’origine, nous voulions commencer modestement en couplant une conférence sur l’opéra avec la projection d’un film, explique-t-il. J’ai pris contact avec Hervé Tourneur, le responsable du Rio, qui m’a proposé d’aller plus loin et de consacrer tout un week-end à la thématique de la musique classique au cinéma, comme l’avait imaginé Daniel Datcharry. Nous avons bien évidemment accepté avec plaisir !»

Pour «amener des mélomanes au cinéma et faire découvrir la musique classique aux cinéphiles», le choix de la programmation a été primordial. «Grâce à ce puits de science qu’est Hervé en matière de cinéma, nous avons pu dresser une liste d’environ 80 films pouvant coller à la thématique», souligne Bernard Couhault, qui apporte son soutien technique à l’organisation du week-end. Biopics à propos d’un interprète ou d’un compositeur, films dont la bande son fait la part belle à la musique classique, documentaires… une seule contrainte était imposée : «que la qualité cinéphilique et musicale soit au rendez-vous», insiste Hervé Tourneur. Au final, sept films ont été sélectionnés pour le week-end intitulé «Mélomanes Côte Sud fait son cinéma au Rio». Il en restera donc en rab pour d’éventuelles futures éditions !

 
Photo : Bernard Casteras, Bernard Couhault et Hervé Tourneur (de gauche à droite) travaillent à la programmation du week-end thématique.
 

Mélomanes Côte Sud fait son cinéma au Rio

 

Vendredi 13 avril

A l’heure du bouclage de ce numéro, le film d’ouverture du week-end thématique n’avait pas encore été officiellement choisi.

Samedi 14 avril

15h Ciné concert familial avec Le Mécano de la générale, film muet de Buster Keaton (1926) avec accompagnement musical de Jean-Marie Ubico.

17h30 L’Opéra, film documentaire de Jean Stéphane Bron (2017). Une saison dans les coulisses de L’Opéra de Paris. Passant de la danse à la musique, tour à tour ironique, léger et cruel, L’Opéra met en scène des passions humaines, et raconte des tranches de vie, au cœur d’une des plus prestigieuses institutions lyriques du monde.

21h Barry Lyndon de Stanley Kubrick (1975). Né en Irlande au xviiie siècle, devenu soldat dans l’armée britannique puis prussienne, joueur aux cartes et tricheur professionnel, Redmond Barry réussira à épouser la comtesse de Lyndon pour lui prendre son nom... Avec ce récit picaresque tiré d’un roman de William Makepeace Thackeray, le grand Kubrick s’attaque au cinéma romanesque en costumes pour en donner sa version, évidemment à nulle autre pareille. Paysages, atmosphères intérieures, éclairages à la bougie : l’effort de la mise en scène se porte, spectaculairement, sur des sujets picturaux, comme si la caméra avait traversé le temps et adopté l’esthétique du passé. Ce que saluèrent, en 1976, trois oscars clés (image, costumes, décors), plus celui de la musique grâce à des morceaux de Haendel, Bach ou Schubert qui firent, au moment de la sortie, de vrais tubes.

Dimanche 15 avril

11h Le Piano magique, film d’animation de 2011 avec animation proposée par l’association Du cinéma plein mon cartable, à destination du tout jeune public.

14h De battre mon cœur s’est arrêté, drame de Jacques Audiard (2005), musique d’Alexandre Desplat. Un jeune homme, marchand de biens véreux, voit son avenir se transformer après une rencontre : devenir pianiste virtuose. La musique classique y joue un rôle majeur. Du Brahms et la toccata en mi mineur BWV 914 de Johann Sebastian Bach occupent une place centrale. César du meilleur film.

16h Conférence «Les voix de l’opéra et leurs personnages» par Denis Gauthier.

18h Maria by Callas, film documentaire de Tom Volf (2017). L’occasion de découvrir la femme derrière la légende.

 
Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 
 

Boutique
18.15 € L'île d'Oléron vue d'en haut

Commander
7.90 € L'île d'Aix vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous