Sommaire du journal N°111 - Septembre/Octobre 2012

 

Chers lecteurs,

On a déploré huit noyades, cet été, sur la côte landaise. Plus désolant encore est que ces tragédies ont été dues, pour la plupart, à l'inobservance des règles de sécurité les plus élémentaires, pourtant martelées par tous les responsables des plages. Soulignons à ce propos que le gouvernement a accepté, cet été, de prolonger la mission des MNS-CRS de huit jours – jusqu'au 3 septembre – ce que les élus ont vivement apprécié en espérant qu'il en sera de même l'an prochain.

Nous avons déjà évoqué le conflit entre le Département des Landes et les grandes entreprises de distribution de l'eau dont on sait qu'elles ont bâti des fortunes colossales sur ce bien commun. Depuis seize ans le bras de fer est engagé entre ces entreprises et le Conseil général qui accorde des subventions aux communes qui ont choisi de gérer l'eau et l'assainissement en régie, subventions dont la Fédération des entreprises de l'eau conteste la légalité. Sans succès pour l'instant. Le Conseil général ne se contente pas de subventionner les communes. Il a également pris en main la gestion de l'eau et de l'assainissement de plusieurs dizaines de communes par l'intermédiaire du Sydec (Syndicat d'équipement des communes). C'est ce syndicat que Capbreton, dont le contrat de gestion avec la Lyonnaise des eaux arrive à échéance en décembre, a choisi, sans surprise.

Les principales associations de propriétaires de la Côte Sud ont tenu, comme chaque été, leurs assemblées générales dont on lira les comptes rendus dans ce journal.

Au sein de la doyenne d'entre elles, la SPSH (Société des propriétaires à Soorts-Hossegor), le président Tristan de la Broise passe le témoin à Dominique Menaut. Un changement dans la continuité.

Pour l'association Seignosse-Océan, où le président Alain Le Foll aimerait bien trouver un successeur, le cheval de bataille reste la réhabilitation du Forum pour laquelle la municipalité cherche en vain, depuis des années, une solution.

A Vieux-Boucau, le président de l'Association des propriétaires de Port d'Albret, Jacques Liwerant, continue son combat contre les choix du maire Pierre Froustey et redoute aujourd'hui l'urbanisation de l'esplanade des Arènes.

A Messanges, le président de l'Associaiton Messanges Environnement, Bernard Garsmeur, invoque la loi Littoral pour interdire, dans le projet d'EDF, le débouché du saumoduc sur la commune, avec un allié de poids – avec lequel il a eu des désaccords par ailleurs –, le maire Hérvé Bouyrie.

On profite de l'occasion de ces assemblées générales pour saluer le dynamisme de ces associations qui participent pleinement à la démocratie de la vie locale.

Dernière minute

Côte Sud des Landes

MACS

Capbreton

Soorts-Hossegor

Seignosse

Soustons

Port d'Albret

Vieux-Boucau

Messanges

Moliets-et-Maâ

Nature

Loisirs

Livres

Petites annonces

Accédez aux autres sommaires
Année : Numéro :

Boutique
6 € N°151
Mai/Juin 2019

Commander
16.15 € Les Aravis vus d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous