Sommaire du journal N°135 - Septembre/Octobre 2016

Chers lecteurs,

L'instauration du stationnement payant à Capbreton a suscité quelques remous. Des horodateurs ont même été vandalisés, ce qui pourrait, entre parenthèses, coûter cher aux auteurs des détériorations. Les commerçants se sont plaints, des résidents aussi. Mais cela rapporte «gros» et, après quelques ajustements, nul doute que la municipalité renouvellera l'expérience l'an prochain.

L'été est traditionnellement l'époque des assemblées générales des associations de propriétaires dont les résidents secondaires sont les fers de lance. La plus importante d'entre elles, la SPSH, Société de propriétaires à Soorts-Hossegor, qui compte 460 familles adhérentes, souhaite agrandir le périmètre de son influence en prenant en compte l'existence de la communauté de communes MACS dont les compétences interfèrent de plus en plus avec celles de la commune. L'association a pour cela modifié ses statuts en précisant, par la voix de son président, Dominique Menaut, qu'elle scrutera désormais les projets intercommunaux qui pourraient porter atteinte à «l'évolution harmonieuse de la cité». Mais au contraire de certaines défenses de l'environnement, la SPSH ne brandit pas la menace judiciaire et ne va pas devant les tribunaux. Ce n'est pas le genre de l'association qui compte pourtant de nombreuses compétences. Elle préfère le dialogue avec la municipalité même si elle déplore son manque de concertation sur le désensablement du lac pour lequel elle a longuement milité et  dont le chantier, qui doit démarrer dans quelques jours, est, selon elle, mal engagé.

A Seignosse, l'association Seignosse Océan a pris contact avec la SPSH pour travailler plus efficacement sur les dossiers de MACS. «Nous devons nous adapter à l'intercommunalité» a précisé le président Pierre Frenot qui regrette que ses 135 adhérents ne s'investissent pas davantage dans les actions de l'association. «Etre associé, c'est participer !» a-t-il scandé...

A l'APPA (Association des propriétaires de Port d'Albret) qui a fêté ses 30 ans, le fondateur, Marcel Tessier, a adressé un message aux adhérents en rappelant l'engagement constant de l'association et ses nombreuses requêtes «toujours justifiées». Le président Jacques Liwerant a listé les doléances des adhérents qu'il enverra aux maires de Vieux-Boucau et Soustons. Et il a manifesté sa satisfaction au SIPA, Syndicat mixte de Port d'Albret, «depuis que Soustons en a pris les rênes»...

L'AME, Association des propriétaires de Messanges, a changé de président, Bernard Garsmeur ayant souhaité passer la main à son vice-président Denis Oulès. Là encore l'intercommunalité a été au cœur des débats. Le maire, Hervé Bouyrie, avait annoncé que l'association serait consultée sur l'élaboration du PLU. Mais le PLU devient intercommunal. Le maire a confirmé que l'AME participera au comité consultatif qui doit être réuni à la fin de l'année.

Claude Fouchier

Dernière minute

Côte Sud des Landes

Capbreton

Soorts-Hossegor

Seignosse

Soustons

Port d'Albret

Vieux-Boucau

Messanges

Moliets-et-Maâ

Petites annonces

Accédez aux autres sommaires
Année : Numéro :

Boutique
16.15 € Les Aravis vus d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous