Sommaire du journal N°151 - Mai/Juin 2019

Chers lecteurs,

Le désensablement du lac d’Hossegor a été un feuilleton à multiples rebondissements. Certes, il n’est pas aussi complet que l’auraient souhaité la communauté de communes Maremne Adour Côte Sud et la mairie de Soorts-Hossegor en raison des retards dus aux recours intentés devant la justice administrative par la Sepanso et Les Amis de la Terre Landes mais l’essentiel a été réalisé. 

Il reste que la Sepanso, jusqu’au-boutiste, a déposé un recours devant le Conseil d’Etat contre le référé du tribunal administratif de Pau qui, le 4 mars, avait ordonné la reprise des travaux. Ce qui ne change pas grand-chose aujourd’hui...

En tout cas, les élus de MACS ont tiré les leçons de cet épisode en adoptant une méthode originale pour une opération similaire : le dragage du port de Capbreton devenu nécessaire au point que le bateau de la SNSM, Société nationale de sauvetage en mer, ne peut sortir à marée basse. Ils ont lancé une large concertation en invitant bien entendu les acteurs du port – usagers, marins, pêcheurs, etc. – mais ils ont élargi cette consultation aux habitants des 23 communes de MACS en les tirant au sort sur les listes électorales ! Ils ont, du même coup, mis en porte-à-faux les deux associations environnementales, Sepanso et Amis de la Terre, qui n’ont pas voulu entrer dans la concertation au motif qu’ils n’avaient pas reçu les éléments du dossier avant la première réunion de concertation qui a réuni à Capbreton, le 4 avril, 189 personnes !

On lira, pages 11 et 12, les détails de cette concertation qui sera peut-être un modèle pour d’autres décisions d’envergure au plan local, voire au plan national puisqu’on parle de plus en plus de remettre au goût du jour des référendums d’initiative citoyenne ou partagée...

Claude Fouchier

Accédez aux autres sommaires
Année : Numéro :

Boutique
6 € N°148
Novembre/Décembre 2018

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous