Sommaire du journal N°17 - Janvier/Février 1997

Chers lecteurs,
On sait bien que la décentralisation ne va pas sans heurts. Entre l'administration de l'Etat et les élus locaux, il y a souvent de l'orage dans l'air. Les uns brandissent l'intérêt national, les autres l'intérêt local et entre leurs façons de voir les choses, il y a souvent un gouffre. Il n'empêche que les deux pouvoirs se contrebalancent et que, quand ils se concertent, tout va bien, généralement. C'est pourquoi on ne peut que déplorer l'attitude des services de l'Etat - Lesquels? Il est bien difficile de savoir l'autorité qui a décidé in fine- dans l'affaire de la carcasse du chalutier coulé au large de Capbreton (voir pages 3-4). L'Etat a dépensé quelque 6 millions de francs, ce qui n'est pas rien, et a joué son rôle rapidement et efficacement. Là où le bât blesse, c'est que, avant de couler le navire, à quelques kilomètres de leur côte, il aurait pu en parler aux communes riveraines. Or, précisément, Capbreton a le projet de créer des frayères à poissons à l'aide d'épaves de bateaux. C'était l'occasion rêvée. Il aurait suffi de couler le bateau un peu plus près de Capbreton. Mais il fallait, pour cela, que les services de l'Etat condescendent à prendre langue avec les élus locaux. Ce qu'ils n'ont pas fait. Toute l'équipe du journal se joint à moi pour vous souhaiter une très bonne année 1997.

Côte Sud des Landes

Capbreton

Soorts-Hossegor

Seignosse

Soustons

Vieux-Boucau

Moliets-et-Maâ

Accédez aux autres sommaires
Année : Numéro :

Boutique
7.90 € L'île d'Aix vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous