Sommaire du journal N°132 - Mars/Avril 2016

Chers lecteurs,

Les Landes gagnent 5 000 habitants supplémentaires chaque année. C’est la plus forte croissance démographique de la nouvelle grande région qui compte 12 départements. La raison en est essentiellement l’attractivité du littoral landais et particulièrement de la Côte Sud puisque, en dehors de Vieux-Boucau et de Messanges, la plupart des stations voient leur population augmenter de façon parfois spectaculaire comme à Seignosse (+ 15%) et Capbreton (+ 8,3%).

Le football est le sport favori des Français devant le tennis et le rugby. C’est du moins ce qu’indiquent des sondages qui estiment qu’un tiers des Français suivent régulièrement le foot.

Il reste que les deux tiers y sont indifférents et sont souvent agacés par la part qu’ils jugent trop importante du foot dans les médias. Et, cette année, on frôle l’hystérie avec l’organisation de la coupe d’Europe, du 10 juin au 10 juillet, et des mesures de sécurité exceptionnelles autour des dix stades qui accueilleront les recontres. Des milliers de policiers sont d’ores et déjà réquisitionnés. Résultat : les maîtres nageurs sauveteurs CRS seront moins présents sur les plages de la Côte Sud. Les maires des stations ont donc décidé de recruter des MNS civils et de réduire l’amplitude horaire de la surveillance. Qu’est-ce qu’on dit avec une grimace ? Merci le foot !

On lira dans ce journal une enquête sur les espaces verts. Cop 21 oblige, l’interdiction de certains produits phytosanitaires dans les espaces verts, prévue initialement au 1er janvier 2020, a été avancée au 1er janvier 2017. Les communes de la Côte Sud ont saisi le problème à bras-le-corps en renonçant peu à peu aux pesticides et en imaginant des solutions écologiques. C’est ainsi que des vaches marines ont rejoint les moutons pour entretenir les rives marécageuses de l’étang de Moïsan. Moliets, après Messanges qui n’en a que quatre, attend une centaine de moutons dans les jours qui viennent pour tondre les grands espaces verts communaux...

Quant à l’initiative citoyenne, Capbreton donne l’exemple avec près d’une centaine de bénévoles, appelés «citoyens de la dune», qui participent à la rénovation de la dune. Les élus, ravis de cette mobilisation populaire, les baptisent, selon l’expression de l’adjoint à l’environnement, Jean-Marie Marco, «citoyens de l’environnement». Un exemple à suivre...

Claude Fouchier

Accédez aux autres sommaires
Année : Numéro :

Boutique
6 € N°139
Mai/Juin 2017

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous